Historique

Depuis de nombreuses années déjà, Shamar Rinpoché (éminent maître de l'école Kagyupa du bouddhisme tibétain) a émis le souhait que soit établi en occident un art du Dharma issu en droite ligne de l'école Karma Gadri, tradition à laquelle nous nous rattachons.
Progressivement, le rôle et les objectifs de ce vaste projet se sont clarifiés et le rassemblement des talents, connaissances, documents, etc. est apparu comme étant le premier objectif sur lequel nous devions concentrer notre énergie. Il nous semblait tout d'abord nécessaire d'établir le contact avec des personnes désireuses de s'investir dans l'apprentissage de la peinture traditionnelle et ensuite permettre à des artistes occidentaux d'avoir accès au Dharma à travers leur démarche personnelle ; d'autre part, il nous semblait indispensable de constituer un archivage des oeuvres Gadri, comprenant la localisation et éventuellement l'acquisition des originaux, ainsi que la constitution d'un fonds de documents en collaboration avec la bibliothèque de Dhagpo Kagyu Ling (centre bouddhiste en Dordogne).
En 1995, 
Guendune Rinpoché demandait à Kunkyab et Samten, alors en retraite, de prendre en charge le développement du projet en l'intégrant à l'activité de décoration du Grand Temple en construction. Il s'avérait nécessaire, dès lors, d'assurer la formation de l'équipe travaillant sur le chantier, afin qu'elle soit en mesure de pouvoir exécuter les fresques, mandalas, sculptures, etc., le moment venu. 
Pour nous aider à accomplir cette tâche, Shamar Rinpoché nous permit de rencontrer un peintre Sikkhimais, Denzong Norbou, qui a consacré sa vie au service du 16e Karmapa. Sensibilisé par ce prjet, Denzong Norbou accepta de se rendre régulièrement à Dhagpo Kundreul Ling, la transmission de ce savoir lui tenant très à coeur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :